Laboratoires de Proximité Associés

12 laboratoires d'analyses médicales répartis en Bourgogne-Franche-Comté à votre service

Consultez vos résultats en ligne Accéder à votre compte
Si vous utilisez l'ancien serveur de résultat, merci d'appeler votre laboratoire

Conseils pratiques

Prélèvements sanguins

Tous nos laboratoires accueillent les patients avec ou sans rendez-vous, renseignez-vous auprès de nos secrétaires.

Portez des vêtements amples qui découvrent les avant-bras et les coudes, sans serrer.

Certains examens nécessitent d’être à jeun, (voir les conditions particulières de prélèvement)

Être à jeun signifie que votre dernier repas doit remonter à 12 heures avant le prélèvement.

Vous pouvez boire un verre d’eau avant le prélèvement.

Pour les autres analyses, il est conseillé de réaliser le dosage à distance d’un repas et d’une manière générale, pour les prélèvements sanguins, évitez de prendre un repas riche en graisses ou en sucres la veille du prélèvement.

D’autres examens exigent une heure particulière de prélèvement, (voir les analyses à conditions particulières de prélèvement)

Les dosages d’hormones s’effectuent de préférence le matin.

Dans un contexte d’urgence, les analyses seront réalisées dans tous les cas et transmises sans délai au prescripteur.

Quels documents apporter ?

Le laboratoire pratique le tiers payant généralisé sur présentation de la carte vitale et de l’attestation mutuelle pour les organismes conventionnés. Dans ces conditions, vous n’aurez à effectuer aucune avance de frais.

Nos tarifs sont soumis à la nomenclature des actes de biologie médicale (NABM) de l’assurance maladie.

Dois-je rester au laboratoire ?

Pour certaines analyses, le temps à prévoir au laboratoire est plus long que d’ordinaire, cela concerne :

Prélèvements concernant les enfants en bas âge

Les prises de sang sont assurées par un préleveur expérimenté. Si un patch ou une pommade anesthésiante a été prescrit, il doit rester 1 heure au contact de la zone de prélèvement et doit être retiré  10 minutes avant la prise de sang. Le préleveur pourra vous indiquer la zone où appliquer l’anesthésiant.

Chez le nourrisson, le prélèvement est à faire préférentiellement avant une tétée ou un biberon.

Pour la pose d’une poche pédiatrique de recueil urinaire, prenez contact avec le secrétariat.